Coach retreat Bordeaux 2013

groupe coach retreat bordeaux 2013

Bordeaux, le node, 16/11/2013

Le papa et la maman du format de la coach retreat

Après la session de Nantes, j’ai eu la chance de participer à cette (ou ce ?) Coach Retreat de Bordeaux. J’avais pu voir Oana Juncu (@ojuncu) à Nantes en action, aujourd’hui  c’est  Yves Hanoulle (@YvesHanoulle). Ces deux-là sont les créateurs du format « coach retreat », je vous renvoie à leur site respectif pour la genèse de cette aventure. Coach Retreat sur le site d’Yves Hanoulle Coach Retreat sur celui d’Oana Juncu Inspirés par le Coaching Dojo inventé par Rachel Davies et de la Code Retreat co-créée par Corey Haines : Coach Retreat = Coaching Dojo + Code Retreat

L’organisation Bordelaise

Grand merci à Isabel Monville (@isabelmonville) et Philippe Launay (@PhilAgile) sans qui l’évènement n’aurait pu être monté. Et spéciale dédicace au Node (@bxnode) qui nous a accueilli.

L’apprentissage vient de la répétition

Nous avons pu, dans un milieu bienveillant et apprenant, essayer plusieurs techniques de coaching sur une même situation de coaching en répétition. Ici, nous avions choisi un cas de pair-programming rejeté par un manager. Oui, c’est vrai, la « coach retreat » pourrait s’appeler aussi « agile coach retreat » ! Les situations ou « kata » proposés sont issus du milieu du développement informatique agile. C’est peut-être réducteur, mais cela nous met, les coaches agiles, dans le vif du sujet : « Coach » ou « Consultant Expert ». La question persistera jusque dans le cercle des questions qui clôturera l’évènement… et je pense qu’elle n’a pas fini de tourner…

Les itérations

Chaque technique fut testée selon le format suivant : –    Une séance de coaching de 20 min en sous-groupe de 6 à 8 personnes (un coaché, un ou deux coaches et le reste du groupe en observation) –    Un débrief de 10 min –    Une seconde séance de 20 min –    Rétrospective de 15 min avec tous les groupes

Les techniques abordées

Les techniques expérimentées furent : •    Click Rewind : un outil simple et efficace pour multiplier nos possibilités d’expérimentation par le pouvoir d’arrêter le temps, soit pour avoir un peu de temps pour réfléchir, demander de l’aide et/ou de revenir en arrière pour essayer autre chose. Cet outil nous servira pour toute la journée pour accumuler les expériences et débriefs. Normalement la manip ne doit pas excéder 30 sec. En pratique ce fut plutôt plus long… avec parfois des clics imbriqués dans des clics… •    « Oui, ET… » : qui doit remplacer nos TOCOM (troubles obsessionnels compulsifs du « Oui, MAIS ») pour dire ou penser « non » sans avoir l’air ni de le dire ni de le penser. Le TOCOM se révélant plutôt inefficace, vous en conviendrez ! Combien de fois, rien qu’en entendant une longue tirade commençant par « Oui », on s’attend automatiquement au « Mais/Néanmoins/Cependant » qui va tomber. L’idée était donc de proscrire les « Oui, Mais » au bénéfice des « Oui, et » qui enclenchent une attitude plus constructive en supprimant l’opposition. En débrief, il a été évoqué le rôle différent ou pas du « non, mais ». •    Appreciative Inquiry : contrairement à la précédente coach retreat que j’ai vécue, nous n’avons pas eu les détails de la méthode et notamment les différentes étapes du questionnement. Il est vrai que la technique détaillée nous avait déstabilisés à l’époque, ici, c’est tout le contraire, nous n’avions rien d’imposé, mais pour ma part, j’ai trouvé cela déstabilisant également, car ne maîtrisant pas la technique, je n’étais pas tout à fait sûre d’aller dans la bonne direction. L’option prise par Yves étant de nous montrer des techniques qui existent pour nous pousser à creuser par nous-même par la suite et par forcément d’acquérir une expertise en séance. •    Solution Focus : forcément mon moment préféré… parce que c’est une technique que j’apprécie tout particulièrement, très efficace à mes yeux. Et je serai toujours reconnaissante à Géry Derbier qui me l’a fait découvrir. Là encore point trop d’explication, lançons-nous dans le bain avec la seule « question miracle » ou « question magique » ou encore « baguette magique » (thx to Marielle Bezy) : « si votre problème était résolu dans la nuit sans que vous le sachiez, en vous levant le matin, comment vous en rendez-vous compte ? ». Les retours sont partagés sur la résolution de problème, mais un consensus s’est dégagé autour de l’énergie positive générée par la description de la situation idéale. Bien sûr ce n’était qu’un aperçu très partiel de la méthode. •    Crucial confrontation : ici, nous nous sommes concentrés sur des niveaux de « confrontation » Context / Pattern / Relationship. Nous avons dérogé au kata habituel pour traiter le cas de « recadrage » par un collègue ou un manager de retards répété d’un collaborateur à une réunion qui serait au hasard quotidienne, au hasard le matin en arrivant au bureau et encore au hasard à laquelle on assiste debout. L’exercice, j’avoue, ne m’a pas paru limpide et je crois que je n’étais pas beaucoup plus avancée à la fin… J’irai plutôt consulter la bibliographie de Crucial confrontation.

Mon appréciation de la journée…

Cette journée, riche en apprentissages, rencontres et convivialité, m’a fait un bien fou : à refaire ! Même si j’ai été un peu frustrée de n’avoir pas plus pratiquer car je me suis mise un moment en retrait pour faciliter plus que participer. Je remercie ceux qui sont à l’initiative de l’évènement, ceux qui l’ont concrètement monté et les participants qui ont venus en toute confiance et bienveillance. J’ai trouvé ça un peu magique, même sous la prime directive des rétrospectives, il n’était pas si facile d’essayer, d’échouer ou de réussir des techniques de coaching. En tous les cas, je crois que tous les participants ont parfaitement réussi une chose : sortir de leur zone de confort, tout en riant ! Bravo à tous ! wall of likes coach retreat bordeaux 2013

Irène Doan

Remerciement en détails…

merci à Dov pour ses encouragements, Cécile pour son questionnement, Fabrice pour son regard, Yann pour le verre qu’il m’a offert, Isabel pour s’être battue pour trouver la salle, Yves pour m’avoir incluse dans l’animation de l’évènement, Philippe pour m’avoir incluse dans l’organisation, Bruno pour son authenticité, Chris pour son naturel, Christophe pour son calme, Marielle pour ses coacheries, Thierry pour ses rôles de composition, Irina pour son art, Frédéric pour ses « oui, mais »-morables, Claire pour son humilité, Julien pour ses analyses, Emmanuel pour sa pratique empirique, Déborah pour ses sabliers, Alec pour sa fraîcheur, Karine pour ses croques et ses rires, Jérôme pour ses réminiscences de leçons de manager, Matthieu pour ses 2T 1H, Christine pour son engagement et j’avoue honteusement que pour les autres j’ai des doutes sur les associations visages et prénoms, donc je préfère ne pas écrire n’importe quoi… car la mémoire n’est pas mon fort…

1 réflexion sur « Coach retreat Bordeaux 2013 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.